STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 
Suivez-nous sur facebook

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

Cession - acquisition d'entreprises

Cession-entreprise est un site Internet spécialisé dans la reprise de PME-PMI.
Il présente plusieurs centaines d´entreprises à reprendre, classées par secteur et propose des services pour aider cédants et repreneurs dans leurs recherches.
Le site propose également une rubrique d´information professionnelle alimenté au quotidien par des journalistes spécialisés (interviews, enquêtes, témoignages et conseils d´experts)

Réparation de radiateur de véhicules,[...]

Secteur : AutomobileRégion : Basse et Haute Normandie
CA : 1 600 000 €Référence : 13296
En savoir plus

Location de matériels de BTP

Secteur : Services diversRégion : Midi-Pyrénées
CA : 2 400 000 €Référence : 13294
En savoir plus

Installation de silos

Secteur : Machines et équipementsRégion : Alsace Lorraine Champagne-Ardennes
CA : 2 500 000 €Référence : 13293
En savoir plus

Bureau d'Etudes TCE

Secteur : Ingéniérie et études techniquesRégion : Pays-de-la-Loire
CA : 1 à 1,5 M€Référence : 13291
En savoir plus

Reprise économique : les ETI modérément optimistes

Par Cyril ANDRÉ Publié le 21/09/2020

Bpifrance Le Lab vient de dévoiler sa 10e enquête annuelle de conjoncture ETI. Dans ce contexte si particulier de la crise sanitaire, elle permet de mesurer l’impact de la crise économique que nous traversons aujourd’hui ainsi que les perspectives de reprise envisagée à court et moyen terme par les entreprises de taille intermédiaire.

Eu égard à la période de confinement et donc au coup d’arrêt brutal de leur activité au printemps, les dirigeants des ETI, sans surprise, anticipent une nette dégradation de leur activité en 2020. En effet, pas moins de 60 % prévoient une baisse de leur chiffre d’affaires 2020 et seulement 15 % envisagent une hausse de ce dernier.

Les ETI les plus internationalisées (+de 25 % de leur chiffre d’affaires à l’export), et habituellement les plus performantes, ont encaissé de plein fouet le choc de la récession mondiale. Le solde d’opinion sur l’évolution de l’activité perd 120 points en un an avec des perspectives d’exportation très dégradées sur toutes les zones. Les perspectives sont également plus sombres que la moyenne pour les ETI du secteur industriel.

Dégradation de l’investissement

Note d’optimisme, ou pas selon l’appréciation de chacun, 71 % des ETI anticipent un retour rapide à un niveau d’activité normal, mais pour 55 % de ces dernières sans rattrapage des pertes d’activité subies sur le printemps.

Les conséquences de cette dégradation de l’activité 2020 sur l’emploi et sur l’investissement sont directes. En effet, seules 44 % des ETI déclarent maintenir leurs projets d’embauche, 35 % les reporter et 9 % les annuler. Il en va de même concernant les projets d’investissements. 52 % des dirigeants d’ETI assurent les maintenir, 38 % les reporter et 4 % les annuler.

« Au total, même si les ETI interrogées envisagent une année 2020 très difficile, elles sont plus optimistes sur les perspectives des prochains mois que les PME. Un signal que la reprise post confinement s’est poursuivie au cours de l’été », analyse le directeur des études de Bpifrance, Philippe Mutricy.

En savoir plus
HERE Nantes 2019