STOP aux Faux Clics sur Google AdWords !
Cession Entreprise
Vendre entreprise
Le manuel du repreneur Fermer

1. Lancez votre recherche d'annonces d'entreprise :

- Soit directement par mots clés, sous le menu sur n'importe quelle page

- Ou en sélectionnant un secteur ou une région, à partir de la colonne de gauche


2. Consultez les annonces correspondant à votre recherche.

3. Demandez à être contacté pour les offres qui ont retenu votre attention. être recontacté

4a. Vous possédez déjà un compte repreneur sur le site :
Connectez vous sur la colonne de gauche avec votre adresse email et votre mot de passe. Une fois connecté, chaque demande de contact sera transmise automatiquement à nos chargés d'affaires qui vous recontacterons dans les plus brefs délais.

4b. Vous ne possédez pas de compte repreneur :
Créez votre compte via la colonne de gauche, ou via le menu "reprendre une entreprise/créer votre compte". Vous aurez alors le choix de vous définir comme repreneur individuel ou au titre d'une société et de completer votre profil.

L'espace repreneur vous permet :

- d'accéder à la liste des annonces déjà demandées

- d'accéder à la modification libre de votre profil repreneur

- de demander facilement à être recontacté pour plusieurs annonces en un seul click.

conseils d'experts pour renprendre une entreprise Foire aux
questions
mode d'emploi du repreneur Le manuel
du repreneur
Aide pour reprendre une entreprise Nos fiches
conseils
Evaluer votre entreprise Evaluez mon
entreprise
 
 
Suivez-nous sur facebook

Sociétés à vendre par région

Entreprise à vendre dans votre région

Des opportunites de reprise

Cession - acquisition d'entreprises

Cession-entreprise est un site Internet spécialisé dans la reprise de PME-PMI.
Il présente plusieurs centaines d´entreprises à reprendre, classées par secteur et propose des services pour aider cédants et repreneurs dans leurs recherches.
Le site propose également une rubrique d´information professionnelle alimenté au quotidien par des journalistes spécialisés (interviews, enquêtes, témoignages et conseils d´experts)

Tuyauterie - chaudronnerie

Secteur : Travail des métauxRégion : Provence Alpes Côte-d'Azur Corse
CA : 1 300 000 €Référence : 13179
En savoir plus

Plaquiste, plâtrerie

Secteur : Second oeuvreRégion : Nord-Picardie
CA : 1 500 000 €Référence : 13177
En savoir plus

Prestations de service liées au domaine[...]

Secteur : Services diversRégion : Ile-de-France
CA : 1 900 000 €Référence : 13176
En savoir plus

Plomberie-chauffage

Secteur : Second oeuvreRégion : Centre
CA : 1 400 000 €Référence : 13175
En savoir plus

Plus de la moitié des dirigeants français ont un projet de fusions-acquisitions

Par Cyril ANDRÉ Publié le 20/11/2018

EY vient de publier les résultats, toujours très attendus, de son désormais célèbre baromètre semestriel du marché des fusions et acquisitions dans le monde « Global Confidence Barometer ». Il s’agit de la 19e édition. Cette étude a été réalisée à l’automne 2018 auprès de 2 600 chefs d’entreprise de 45 pays différents. Pour cette 19e édition, près d’une centaine de dirigeants français ont été interrogés. Ce travail intéressera les cédants et repreneurs d’entreprise car il livre une vision claire et dynamique du marché international, mais aussi français, des fusions-acquisition.

Quelle est la finalité de cette étude ? Les experts d’EY tentent d’identifier les pratiques et les tendances dans le domaine des fusions-acquisitions et de donner une vision à court terme de ce marché. Ils mesurent, également,  la confiance des chefs d’entreprise dans les perspectives économiques.

Cette étude a fait un focus sur la France. Quels en sont les principaux enseignements ? Un résultat est assez frappant. Il apparaît que pas moins de 92 % des dirigeants français anticipent une progression du marché des fusions acquisitions au cours des 12 mois à venir. Il y a 1 an, seulement 54 % donnaient cette même réponse.

La réglementation freine les projets

Autre résultat particulièrement signifiant : seuls 54 % des chefs d’entreprise interrogés assurent que leur société fera une ou plusieurs opérations de fusions acquisition lors de la prochaine année. Il s’agit là du plus bas niveau depuis deux ans. Par ailleurs, 92 % des dirigeants affirment avoir renoncé à une acquisition lors des 12 derniers mois. Dans un quart des cas, la principale raison évoquée est d’ordre réglementaire.

Pour près de la moitié des chefs d’entreprise français, c’est l’incertitude politique et réglementaire qui apparaît désormais comme le plus grand risque identifié pour la conduite des transactions de ce type. « Concernant les zones d’investissement privilégiées par les investisseurs français, la France revient en tête du classement, suivie par le Royaume-Uni, l’Allemagne, les États-Unis et la Suisse. 76 % des entreprises interrogées indiquent privilégier une opération domestique dans les 12 prochains mois », soulignent les auteurs de ce baromètre d‘EY.

Enfin, notons que 74 % des entreprises françaises interrogées constatent une croissance de leurs résultats. Par ailleurs, 82 % des dirigeants français estiment que l’économie mondiale s’améliore, mais seulement 64 % de ces derniers ont le même jugement pour l’économie de notre pays

En savoir plus
HERE SDE NANTES 2018

L'agenda de la transmission

salon-des-entrepreneurs-nantes-2018 Salon des Entrepreneurs NANTES 2018
21 et 22 Novembre 2018